Jean-Pierre Desfour

Se gérer pour avancer


L’impact des émotions sur notre corps

Une émotion est une réaction psychologique et physique à une situation. Elle a d’abord une manifestation interne et génère une réaction externe. Elle est provoquée par la confrontation à une situation et à l’interprétation de la réalité.

La situation dans laquelle nous sommes joue le rôle de déclencheur, et notre corps libère les hormones qui correspondent à cette situation : c’est la charge.

L’émotion a une fonction bio-régulatrice : elle permet une réaction spécifique à un déclencheur.

Alors, notre corps se prépare à réagir, se mobilise, c’est la tension.

Enfin, une fois le danger écarté, ou la situation solutionnée, le corps a besoin de revenir au calme, c’est le moment où l’émotion doit être exprimée, sortie, c’est la décharge.

On a tendance à confondre l’émotion avec sa seule décharge. Or, la décharge, surtout chez les enfants qui n’ont pas encore la capacité d’auto-régulation, est parfois forte. Voilà pourquoi certains parents ne donnent pas l’occasion  aux enfants d’exprimer leur émotion. Le fait d’interdir cette décharge n’éliminera pas l’émotion.

Si la décharge n’a pas lieu, alors le corps reste en tension, et sous stress, ce qui aura probablement des conséquences plus néfastes !

Une émotion ne dure pas plus de 2 minutes, ce qui reste se sont les sentiments et les ressentis.

Que ce passe t-il lorsque que l’on garde notre charge émotionnelle ?

“Trois études ont conclu que le stress émotionnel a plus de valeur pour prédire le risque de décès par cancer et maladie cardiovasculaire que le tabagisme chronique. Dans ces études, les personnes qui n’avaient pas appris à gérer leur stress émotionnel de manière efficace (répression émotionnelle) avaient un taux de mortalité augmenté de 40% par rapport aux individus qui savaient gérer leur stress” (“Cancer et si nos émotions pouvaient nous guérir ?” du Dr Julien Drouin).

Qu’est-il possible de faire ?

Il n’est jamais trop tard pour apprendre à gérer son stress et ses émotions. Que ce soit seul ou a l’aide d’un professionnel du bien être.

Il est indispensable de réécouter notre corps et de revenir dans l’instant présent. La méditation pleine conscience, le yoga ou d’autres pratiques qui nous incitent à associer le corps et l’esprit. Cela va permettre de s’apercevoir de l’émotion qui arrive (sentiments et ressentis), pour l’accueillir et la laisser passer.

Il faut aussi libérer les charges émotionnelles du passées (je conseille fortement de se faire accompagner). Il existe différentes pratiques qui peuvent vous correspondre. Que ce soit des thérapies traditionnelles occidentales, psychologie énergétique, hypnose,…

Quelque soit la pratique utilisée, l’important c’est de permettre à votre corps de se sentir en sécurité et de le sortir de son état de survie.

N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.